Eau de piscine verte : remèdes de grand-mère efficaces

Daniel

Les beaux jours reviennent et avec eux, l’envie de profiter de sa piscine. Mais quelle déception lorsqu’on découvre que l’eau est devenue verte et peu accueillante ! Pas de panique, il existe des solutions naturelles pour retrouver une eau claire en un rien de temps ! Dans cet article, nous nous pencherons sur les remèdes de grand-mère contre l’eau verte de la piscine.

Comprendre le problème

Avant de chercher à traiter votre eau de piscine, il est essentiel d’en comprendre la cause. L’eau verte est généralement due à la prolifération d’algues qui se nourrissent des nutriments présents dans l’eau (phosphates, nitrates…) et qui « bloquent » le chlore, rendant ce dernier moins efficace pour maintenir une eau saine et équilibrée.

Identifier les algues responsables

Il existe plusieurs types d’algues pouvant être la cause de l’eau verte :

  • algues vertes : les plus courantes, elles se développent rapidement et peuvent recouvrir toute la surface de la piscine en quelques jours seulement ;
  • algues jaunes ou moutardes : ces algues sont résistantes au chlore et se propagent principalement sur les parois du bassin ;
  • algues noires : elles forment des taches sombres sur les parois et le fond de la piscine et peuvent causer des taches permanentes si elles ne sont pas traitées rapidement.

Une fois que vous avez identifié le type d’algues présentes dans votre piscine, il est temps de passer au traitement naturel pour éliminer ces indésirables.

Remède de grand-mère n°1 : le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un produit ménager polyvalent qui peut aussi servir à traiter l’eau verte de la piscine. Son acidité permet de détruire les algues en déséquilibrant leur pH et en empêchant leur croissance. Pour utiliser le vinaigre blanc :

  1. versez 1 litre de vinaigre blanc pour 10 m³ d’eau dans la piscine ;
  2. laissez agir pendant quelques heures ;
  3. brossez doucement les parois et le fond de la piscine pour détacher les algues mortes ;
  4. filtrez l’eau pour éliminer les résidus.

Attention toutefois, le vinaigre blanc peut abaisser le pH de l’eau et rendre le chlore moins efficace à court terme. Veillez donc à vérifier et ajuster le pH de votre eau après avoir utilisé ce remède.

Remède de grand-mère n°2 : le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un autre remède naturel contre les algues vertes dans la piscine. Il permet d’augmenter le pH et l’alcalinité de l’eau, rendant ainsi les conditions moins favorables au développement des algues. Pour traiter votre eau avec du bicarbonate de soude :

  1. diluez 1,5 kg de bicarbonate de soude pour 10 m³ d’eau dans un seau d’eau tiède ;
  2. versez le mélange dans la piscine en veillant à bien répartir le produit ;
  3. laissez agir pendant quelques heures puis filtrez l’eau.

Cette méthode est particulièrement efficace contre les algues jaunes ou moutardes qui sont résistantes au chlore. N’hésitez pas à brosser les parois et le fond de la piscine pour faciliter l’élimination des algues.

Remède de grand-mère n°3 : le peroxyde d’hydrogène

Également connu sous le nom d’eau oxygénée, le peroxyde d’hydrogène est un puissant oxydant capable de détruire les algues vertes rapidement. Il permet également d’augmenter la teneur en oxygène dissous dans l’eau, rendant l’environnement moins propice à la prolifération d’algues. Voici comment procéder :

  1. versez 500 ml de peroxyde d’hydrogène (à 12%) pour 10 m³ d’eau directement dans la piscine ;
  2. mettez en route la filtration et attendez quelques heures ;
  3. les algues devraient être éliminées et l’eau de votre piscine plus claire.

Pensez à vérifier le pH et les niveaux de chlore après avoir utilisé cette méthode pour vous assurer que vos paramètres d’eau sont toujours appropriés.

Maintenir une eau propre et saine

Au-delà de ces traitements naturels, il est essentiel d’adopter des bonnes pratiques pour éviter le retour des algues vertes dans votre piscine :

  • vérifiez régulièrement la qualité de l’eau (pH, chlore, alcalinité) et ajustez-les si nécessaire ;
  • nettoyez et entretenez régulièrement les équipements de filtration (filtres, skimmers) ;
  • brossez les parois et le fond du bassin au moins une fois par semaine pour éviter l’accumulation d’algues ;
  • pour les piscines extérieures, couvrez-les lorsque vous ne les utilisez pas afin d’éviter la chute de débris et la pénétration de lumière favorisant la croissance des algues.

Tous ces tips exclusifs, combinés aux remèdes de grand-mère naturels présentés dans cet article, vous permettront sans aucune doute de retrouver une eau claire en quelques minutes et de profiter pleinement de votre piscine durant toute la belle saison.

5/5 - (12 votes)

About the author

Pretium lorem primis senectus habitasse lectus donec ultricies tortor adipiscing fusce morbi volutpat pellentesque consectetur risus molestie curae malesuada. Dignissim lacus convallis massa mauris enim mattis magnis senectus montes mollis phasellus.

Laisser un commentaire

74 − = 73

error: Content is protected !!